Vivre la nature:Soyez Naturels!

Bienvenue à vous sur le forum de Vivre la Nature.Ce forum consiste partager les connaissances de chacun en situation de survie.
 
AccueilportailnewsCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion
J'ai repris les traveaux du site,mais cela va être encore long.Vous pouvez quand vous le voulez constater les améliorations et signer le livre d'or! (C'est motivant :p) merci
Derniers sujets
» Un feu avec un fire steel
Jeu 5 Sep - 18:19:32 par MarcMouret

» [tuto] faire des futs.
Lun 12 Aoû - 12:54:17 par marc5546

» Fabriquer une lance à quatre piques
Jeu 24 Jan - 12:54:00 par ticrapeau

» atlatl l'arme de chasse...
Dim 20 Jan - 12:07:11 par forsuca

» Problèmes dans la frabrication d'un arcs
Ven 4 Jan - 19:48:58 par Arrow

» [Feu] Technique égyptienne
Dim 4 Nov - 13:03:07 par forsuca

» Idée de piége
Dim 16 Sep - 20:27:09 par lapinou777

» Les partie de la rivière
Dim 16 Sep - 20:18:25 par lapinou777

» Fabriquer une sarbacane
Sam 2 Juin - 20:59:20 par trib

» un peu là...et deja plus..
Jeu 1 Mar - 18:24:44 par darkwolf

» Silex creux
Jeu 1 Mar - 9:32:16 par magnon86

» QUEL LANCE PIERRE AVEZ VOUS??
Dim 19 Fév - 6:49:39 par white rabbit

» La chasse à l'arc.
Sam 18 Fév - 13:36:57 par darkwolf

» comparaison, avis..
Ven 17 Fév - 20:40:58 par darkwolf

» Les Champignons
Sam 21 Jan - 23:58:07 par white rabbit

Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Partenaires
Survivor-Attitude

Partagez | 
 

 purifier l'eau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ludaben
Sergueï
Sergueï


Messages : 844
Date d'inscription : 06/04/2009
Age : 21
Localisation : Tourlaville(Manche,à coté de Cherbourg)

MessageSujet: purifier l'eau   Sam 27 Juin - 15:14:22

L’eau douce, élément essentiel à la vie, peut être issue de nombreuses origines (source, lac, mare, pluie, neige…) Elle peut être courante, claire et oxygénée, ou trouble et stagnante.
Elle peut paraître propre ou sale en fonction du lieu où elle est collectée mais dans tous les cas, il faut essayer de prélever l’eau la plus claire possible et le plus en amont possible des sources de pollutions potentielles (cadavres d'animaux, déjections, rejets chimiques…) .
Si elle ne l’est pas, il est nécessaire de faire une décantation ou une pré-filtration :
la faire décanter, quand elle est troublée par des matières minérales (eau boueuse). Le principe consiste à laisser reposer l’eau, afin que les particules minérales, plus denses que l’eau, tombent au fond et que l’eau se clarifie en surface où elle sera prélevée. La décantation peut se faire naturellement dans une mare ou un trou d’eau ;
la pré-filtrer quand elle est troublée par des particules organiques dont la densité est, en général proche de celle de l’eau. Le pré-filtrage se fait avec des moyens de filtration grossiers : filtre à café, pièces de tissus (bandana, vêtement), bouteille dont on découpe le fond et perce le bouchon, que l’on place à l’envers et remplit d’éléments de granulométries différentes, pompe capillaire consistant à utiliser la capillarité des fibres d’un corde ou d’un tissu.
Dans tous les cas on obtient une eau débarrassée des macro particules.
Les risques
Une eau, même parfaitement claire, naturellement ou par pré-traitement, peut être contaminée par un ou une combinaison des trois facteurs risques suivants :
Les Risques radiologiques
C’est un cas de figure heureusement exceptionnel et lié à des points particuliers de pollution (Tchernobyl). Le risque provient des particules radioactives en suspension dans l'eau. Ces particules peuvent être filtrées mais le filtre est alors contaminé.
Les Risques chimiques
Les pollutions chimiques sont nombreuses et variées (pesticides, nitrates, métaux lourds) et le risque est proportionnel à la concentration. Issus des activités humaines, ces produits chimiques sont dangereux pour la santé et en particulier, lors d’une consommation régulière. Leur nature les rend difficiles à éliminer, le choix du lieu où est prélevée l’eau est donc important : éviter les sorties de canalisation, eau en aval de cultures intensives… En montagne, l'eau peut être impropre à la consommation régulière du fait de sa forte teneur en minéraux (magnésium, fluor…).
Les Risques microbiologiques
L’eau d’où qu’elle vienne est un milieu où vivent de nombreux organismes : protozoaires, bactéries, cyanobactéries, parasites et virus. Les protozoaires (giardia, amibes) sont souvent présents dans des eaux souillées par les animaux. Les bactéries se développent et vivent dans toutes sortes de sources d’eau. À l’inverse, les virus ne se développent pas dans l’eau ; pour cela, ils ont besoin d’un hôte vivant. Cependant ils peuvent survivre dans l’eau le temps de trouver cet hôte. Les virus se fixent souvent sur des particules de taille supérieure à 0,2 microns, d’où une efficacité partielle des filtres simples, à considérer avec précaution. Les risques de virus sont donc faibles en Europe, mais beaucoup plus importants dans d'autres régions du globe (Afrique, Asie…)
La purification
À noter simplement que l'oxygénation de l'eau, uniquement en secouant sa gourde, participe à la destruction des organismes anaérobies.
L’ébullition
C’est la technique traditionnelle utilisée dans le monde entier et qui ne demande que très peu de matériel. Elle fonctionne bien, sur tous les types de contaminants organiques, mais reste inefficace contre les polluants chimiques et radiologiques.
Il existe de nombreuses études qui donnent des durées d'ébullition différentes et il existe des organismes qui résistent à plusieurs heures d'exposition à 100°C. Le virus de l’hépatite A, qui est des plus résistants, est rendu inactif par une minute d’ébullition à 100°C (cela est parfois controversé). Des organismes de santé considèrent donc qu’une ébullition d’une minute détruit ou désactive les principales sources de contamination organique et peut donc être considéré comme raisonnable.
Attention à cette règle en altitude : En dessous de 1 000 mètres, l’eau bout aux alentours de 100°C. En altitude, l’eau bout à une température inférieure : plus on est haut, plus la pression atmosphérique est basse et plus le point d’ébullition de l’eau est bas, et donc plus l’efficacité diminue (93°C à 2 000m, 90°C à 3 000m, 86.5°c à 4 000, 83.5°C à 5 000m, 80°C à 6 000m). Au-dessus de 2 000 mètres, l’usage est de laisser bouillir l’eau 3 minutes (à noter que la pasteurisation qui s’effectue à environ 70°C détruit encore un certain nombre de bactéries pathogènes).
L’ébullition a le gros intérêt d’anéantir les parasites (protozoaires…), ce qui est plus délicat à effectuer par le biais de l’assainissement chimique. En revanche, certains protozoaires, une fois enkystés peuvent résister à de très fortes températures.
C'est vraisemblablement, la méthode la plus efficace sur les biologiques et la plus sûre (pas de risques d'inefficacité liée au PH, à la dégradation des chimiques…). Elle a également l'avantage de ne pas ajouter d'éléments chimiques dans l'eau. L’inconvénient de la technique est qu’il faut du combustible et du temps.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.vivrelanature.net
 
purifier l'eau
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Du coton électrique pour purifier l'eau
» [Techniques] Purifier de l'eau
» Articles Validés : Trouver et purifier de l'eau
» Comment filtrer et purifier de l'eau en pleine nature
» Purifier l'eau naturellement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vivre la nature:Soyez Naturels! :: L'eau-
Sauter vers: